A place where you need to follow for what happening in world cup

Climat: A la COP28, Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc appelle à lancer un pacte pour l’action

0

Le Maroc réaffirme son engagement à maintenir le cap de l’action climatique. Le royaume chérifien fait surtout preuve de leadership dans la dynamique mondiale de lutte contre le réchauffement climatique. Cet engagement a été réaffirmé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion de la 28 Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 28) qui se tient du 30 novembre au 12 décembre 2023 à Dubaï aux Émirats arabes unis.

Dans son discours de circonstance, le souverain marocain, tout en exprimant à la communauté internationale l’engament de son royaume à maintenir le cap de ses efforts en faveur du climat a d’abord lancé un appel pressant face à l’urgence. « Les COP doivent, depuis ici et dès maintenant, sortir de la logique des “petits pas”, qui la caractérise depuis trop longtemps », a lancé sa Majesté le Roi Mohammed VI pour inviter les dirigeants du monde à l’action.

Passer des discours aux actes implique qu’il faut poser des actions concrètes empreinte de volonté de lutter efficacement contre le réchauffement climatique. « En d’autres termes, entre l’action climatique par “petits pas” et les défis climatiques imminents qui s’imposent significativement, se crée un fossé qu’il convient de combler sans délai », a-t-il poursuivi en invitant au respect des engagements pris lors de la COP 21 à Paris en 2015 et la COP 26 à Marrakech au Maroc.

Alors que les rapports du GIEC (Groupe Intergouvernementale d’Experts sur le Climat) sont de plus en plus alarmants quant à l’urgence climatique, l’appel du souverain marocain est sans équivoque. Sa majesté le Roi Mohammed VI insiste sur la nécessité de signer un pacte pour l’action. « C’est à travers ce Pacte pour l’Action que l’humanité peut démontrer par des actes que les objectifs les plus ambitieux ne sont pas pour autant les moins accessibles », clame-t-il.

En matière d’action climatique, il faut rappeler que le Maroc est classé parmi les pays modèles. Le royaume ne se ménage pas pour démontrer son engagement pour le climat en particulier et pour le développement durable en général. « La profonde conviction du Maroc, dont l’engagement climatique est précurseur, se concrétise à travers plusieurs leviers stratégiques et politiques, dont une Contribution Nationale Déterminée rehaussée en 2021. Notre Nouveau Modèle de Développement est conçu dans une optique de durabilité. Notre Stratégie Nationale de Développement Durable est pensée et déclinée dans une perspective de forte inclusion », rassure le Roi.

Au-delà du discours, des actions et projets novateurs réalisés sous le leadership du Roi sont plus éloquents. Champion dans la transition énergétique, le Maroc s’est doté de la plus grande centrale solaire au Monde pour s’inscrire dans la transition énergétique. En effet, le complexe Noor Ouarzazate, est le premier projet solaire élaboré dans le cadre de la stratégie énergétique marocaine qui vise à porter la part des énergies renouvelables dans le mix électrique national à plus de 52 % à l’horizon 2030. La première phase du complexe, Noor Ouarzazate I, a été inaugurée par le Roi Mohammed VI en 2016. Étendu sur plus de 3 000 ha, le complexe Noor Ouarzazate est constitué de quatre centrales solaires utilisant des technologies différentes : Noor Ouarzazate I et II (miroir cylindro-parabolique), Noor Ouarzazate III (centrale solaire à tour), et Noor Ouarzazate IV (centrale photovoltaïque). La puissance installée du complexe est de 580 MW.

Loin d’être dans un repli sur soi, le Maroc, au-delà de ces réalisations s’inscrit aussi dans une dynamique régionale qui témoigne de sa solidarité et de son intérêt à accompagner la marche du développement du continent africain.

«L’implication effective du Royaume dans des initiatives régionales novatrices et fédératrices visant une meilleure adaptation de l’agriculture africaine, un renforcement de la soutenabilité, la stabilité et la sécurité dans le Continent et l’encouragement du leadership des jeunes africains pour le climat, reflètent l’adhésion multidimensionnelle et sans faille du Maroc aux efforts inlassables des pays africains frères » a rassuré le souverain tout en plaidant pour une attention spécifique et plus soutenue de la Communauté internationale par rapport à « la situation des pays à revenu intermédiaire qui mènent de front la bataille du développement socio-économique et celle du développement durable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.