A place where you need to follow for what happening in world cup

Climat: L’OMS tire la sonnette d’alarme

0

De cinq fois plus de personnes risquent de mourir sous l’effet de la chaleur extrême sur Terre au cours des prochaines décennies, alertant des experts internationaux dans un rapport publié mercredi, avertissant que “la santé de l’humanité est en grave danger” si rien n’est fait contre le changement climatique.

Dans le scénario d’un réchauffement planétaire de 2°C d’ici la fin du siècle (il est en voie d’atteindre 2,7°C d’ici 2100), les décès annuels liés à la chaleur devraient augmenter de 370% d’ici 2050, soit une multiplication par 4,7, selon l’édition 2023 d’un document de référence publié tous les ans par la revue médicale The Lancet.

Et la chaleur fatale n’est qu’une des menaces pour la santé humaine provoquée par l’usage croissant des combustibles fossiles, confirme ce “compte à rebours sur la santé et le changement climatique” à quelques semaines de la conférence internationale sur le climat (COP28) de Dubaï, où, pour la première fois, une journée sera dédiée à la santé, le 3 décembre.

Des sécheresses plus fréquentes exposant des millions de personnes au risque de mourir de faim, des moustiques voyageant plus loin et transportant des maladies infectieuses, des systèmes de santé sous pression figurent dans les autres dangers évoqués dans ce rapport, qui présente 47 indicateurs.

Malgré des appels toujours plus nombreux à une action mondiale, les émissions de carbone liées à l’énergie ont atteint de nouveaux sommets l’an passé, déplorent les auteurs, épinglant les subventions et investissements encore massifs des gouvernements, entreprises et banques dans les combustibles fossiles alimentant le réchauffement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.