A place where you need to follow for what happening in world cup

Commerce du karité: La Chine et l’Afrique du Sud pourraient devenir les prochaines destinations en matière d’exportation de produits à base de Karité, selon une étude.

0

Une étude menée par l’Alliance Globale du Karité (AGK) a permis d’identifier les marchés d’exportation les plus prometteurs sur le continent Africain et Asiatique en faveur des exportateurs de karité de l’Afrique de l’Ouest, notamment ceux du Bénin, du Burkina Faso, du Mali et du Togo.

Les résultats de cette étude permettront aux acteurs du secteur du karité en Afrique de l’Ouest de se diriger vers les marchés à fort potentiels en vue de booster le secteur du karité en Afrique de l’Ouest ainsi que les revenus des cultivateurs.
Cette étude menée par Partnership for Natural Ingredients (PNI), une firme de consultance internationale, fait partie du Programme Régional d’Appui au Développent Commercial de la Filière Karité (PRADCIFK), soutenu par le Cadre Intégré Renforcé (CIR).

Cette étude, réalisée en deux parties, évalue la viabilité commerciale de la filière karité sur des marchés sélectifs en fonction des facteurs relatifs à l’offre et à la demande. Une analyse de l’indice du marché a ensuite été initiée afin de déterminer le niveau des consommateurs cibles potentiels ainsi que les entreprises, en se basant sur des facteurs démographiques spécifiques et d’autres attributs du marché. L’étude met l’accent sur l’identification et priorise les marchés de produit à usage personnel afin de les conformer au mieux aux produits vendus par les bénéficiaires du projet PRADCIFK.
L’étude révèle que les marchés les plus promoteurs en matière d’exportation du Karité ainsi que ses dérivés sont notamment en direction de la Chine, le Japon, la Corée du sud, l’Afrique du Sud, l’Angola et le Kenya.

Selon Monsieur Simballa Sylla, Président de l’Alliance Globale du Karité (AGK), ‘’le résultat de cette étude nous fournit des renseignements très importants en termes d’informations commerciales ainsi que les règles et réglementation relatives à l’exportation sur les différents marchés conjointement en Afrique et en Asie. Le PRADCIFK offre aux acteurs de la filière, et plus particulièrement aux PMEs à la recherche de nouveaux marchés, un moyen unique de tirer profit des meilleures opportunités de croissance de leur activité’’.

Suite aux conclusions de l’étude, le PRADCIFK permettra à 120 entreprises et détaillants d’Afrique de l’Ouest de participer à 10 foires et expositions cosmétiques en Afrique, et à 60 entreprises et détaillants d’Afrique de l’Ouest de participer à 6 foires et expositions cosmétiques en Asie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.