A place where you need to follow for what happening in world cup

Diplomatie: Le Béninois Patrice Talon, premier président africain reçu au Brésil depuis le retour de Lula

0

Le Béninois Patrice Talon a été jeudi le premier président africain reçu au Brésil depuis le retour au pouvoir de Lula, qui veut resserrer les “liens” avec l’Afrique, noués dans la “souffrance” à l’époque de l’esclavage.

“Nos liens se sont forgés à partir de la souffrance, mais ils nous permettent aujourd’hui de raccourcir la distance entre les deux rives du fleuve appelé Atlantique”, a lancé le chef d’Etat brésilien lors d’un déjeuner offert à son hôte à Brasilia.

“Mon pays est désormais prêt pour relever le défi avec vous, pour relever avec le Brésil dans toute sa grandeur, sa diversité et sa puissance, le défi d’une coopération (…) efficace et durable au service du développement partagé”, a dit le président béninois.

Après Brasilia, Patrice Talon se rendra vendredi à Salvador, dans l’Etat de Bahia (nord-est), qui fut l’un des points d’arrivée majeurs des esclaves africains déportés et est aujourd’hui le foyer vibrant de la culture afro-brésilienne.

Avant d’achever sa visite dimanche, il ira aussi à Sao Luis (nord-est) pour visiter le temple vaudou “Casa das Minas”. Selon la tradition, ce temple a été créé par la mère du roi Ghézo, qui régnait sur un territoire du Bénin actuel, après avoir été déportée comme esclave au Brésil au XIXe siècle.

Dernier pays d’Amérique à avoir aboli l’esclavage, en 1888, le Brésil, ancienne colonie portugaise, compte la plus grande population noire hors d’Afrique.

Lula a exprimé la volonté de collaborer avec le Bénin dans le domaine du “tourisme mémoriel” lié à l’histoire de l’esclavage.

Patrice Talon, lui, a défendu un projet de loi en discussion dans son pays qui accorderait la nationalité béninoise aux afrodescendants. “Tous les Brésiliens afrodescendants sont béninois”, a-t-il lancé.

Le président brésilien a enfin proposé l'”appui logistique” de son pays à la mission internationale soutenue par l’ONU en Haïti, qui intégrera le Bénin et doit déployer prochainement des milliers de policiers pour lutter contre la violence des gangs.

Les gouvernements du Brésil et du Bénin ont aussi signé jeudi des accords de coopération dans le tourisme, la culture, la diplomatie et la transport aérien.

Depuis son retour au pouvoir en janvier 2023, Lula a relancé les relations avec le continent africain, qui avaient été une priorité diplomatique de ses deux premiers mandats (2003-2010), mais que son prédécesseur d’extrême droite Jair Bolsonaro (2019-2022) avait délaissées.

Depuis l’an dernier, il a effectué trois voyages en Afrique, avec des visites en Egypte, en Ethiopie, en Afrique du Sud et dans les ex-colonies portugaises d’Angola, de Sao Tomé-et-Principe et du Cap-Vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.