A place where you need to follow for what happening in world cup

Sénégal: le nouveau président élu prend ses marques

0

Le vainqueur de la présidentielle au Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, a assuré lundi que son pays resterait “l’allié sûr et fiable” de tous les partenaires étrangers “respectueux”, lors de sa première apparition publique depuis l’annonce de sa victoire historique .

M. Faye, qui a eu 44 ans lundi, libéré de prison il y a dix jours seulement, s’est présenté comme le “choix de la rupture”. Il va devenir le cinquième et plus jeune président de ce pays ouest-africain de 18 millions d’habitants après la reconnaissance lundi par son principal adversaire de sa victoire dès le premier tour de la présidentielle, qui s’apparente à un séisme politique.

“Je voudrais dire à la communauté internationale, à nos partenaires bilatéraux et multilatéraux que le Sénégal tiendra toujours son rang, il restera le pays ami et l’allié sûr et fiable de tout partenaire qui s’engagea avec nous dans une coopération vertueuse, respectueuse et mutuellement productive”, at-il dit dans une déclaration devant la presse.

Sur le plan intérieur, M. Faye a indiqué que ses “chantiers prioritaires” seraient “la réconciliation nationale”, la “refondation des institutions” et “l’allègement sensible du coût de la vie”.

“Je m’engage à gouverner avec humilité, dans la transparence, à combattre la corruption à toutes les échelles”, at-il déclaré.

En douze présidentielles au suffrage universel, c’est la première fois qu’un candidat de l’opposition l’emporte dès le premier tour.

“Les gens ont soif de changement quand on voit ce qui se passe dans ce pays en matière de corruption, de non-respect du droit, et celui qui incarnait le plus ce changement, c’est Ousmane Sonko”, l’opposant qui a adoubé M. Faye pour le suppléer après avoir été disqualifié de la présidentielle, explique à l’AFP El Hadji Mamadou Mbaye, enseignant-chercheur à l’université de Saint-Louis.

Ce dernier parle de vote « émotif » plus que de raison, notamment de la part des jeunes.

M. Faye était donné largement vainqueur de l’élection sur la base de résultats provisoires publiés dans les médias et sur les réseaux sociaux. Mais sa victoire reste suspendue à la reconnaissance du candidat du pouvoir Amadou Ba, en l’absence de publication officielle de résultats agrégés, qui devrait prendre encore quelques jours.

M. Ba a admis sa défaite lundi et a appelé son adversaire pour le féliciter. Le président sortant Macky Sall a également félicité le vainqueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.